Union des Fanfares de France

Historique

L'Union des fanfares de France a été fondée en 1906 à Paris sous le nom de “Union des fanfares de trompettes, de trompes de chasse, de tambours et clairons de France et des colonies”. Au fil des ans, pour répondre aux nécessités du moment et aux diverses évolutions, cette association régie par la loi 1901 a été amenée à modifier son titre, ses statuts et à solliciter divers agréments. C’est ainsi qu’elle a été agréée par le Ministère de la Guerre le 19 juin 1919.
Le 28 janvier 1950, par décision de l’Assemblée générale, sa dénomination est modifiée et devient “Union des fanfares de France et de l’Union française”.
Le 31 janvier 1959, l’Assemblée générale décide une nouvelle fois d’en modifier le nom qui paraît au Journal Officiel le 5 septembre 1959 sous sa nouvelle appellation : “Union des fanfares de France et de la Communauté française”. C’est sous ce titre qu’elle a été agréée par le Ministère de l’Education Nationale, le 11 décembre 1961.
Le 26 janvier 1963, toujours par décision de l’Assemblée générale, elle devenait “Union des fanfares de France”, dénomination qu’elle conserve et sous laquelle elle a été reconnue depuis le 8 novembre 1979 par le Ministère de la Culture et de la Communication.
Les présidents successifs de l’Union des fanfares de France :
1906 – 1934 : Henri Thienot, secrétaire général de la Société de Tir et de Sport de Paris
1934 – 1958 : Pierre Tricard – Graveron, ancien ministre, sous-secrétaire d’État à l’Éducation physique
1958 – 1984 : Pierre Christian Taittinger, secrétaire d’État aux Affaires étrangères puis vice-président du Sénat et maire du 16e arrondissement de Paris
1984 – 2014 : Désiré Dondeyne, compositeur de renommée internationale et chef de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris de 1954 à 1978.
En 2014, Michel Bing, président de la fédération d’Alsace de l’UFF a été élu à la présidence.
Ces présidents se sont toujours associés avec une personnalité du monde musical militaire chargée de la mise en œuvre des actions techniques et musicales.
Les présidents successifs du Comité Technique de l’UFF :
1935 – 1947 : Gabriel Defrance, tambour major de la Musique de la Garde Républicaine
1947 – 1951 : Alexandre Courtade, trompette solo de la Musique de la Garde Républicaine et chef de la musique de scène de l’Opéra de Paris
1947 – 1951 : Roger Courtade, chef de la musique de scène de l’Opéra de Paris
1954 – 1963 : Albert Gossez, tambour major de la Musique de la Garde Républicaine
1963 – 1971 : Raoul Ponsen, tambour major de la Musique de la Garde Républicaine
1971 – 1983 : Jules Descamps, trompette solo de la Musique de l’Air de Paris
1983 – 1984 : Désiré Dondeyne, chef de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris
1984 – 1986 : Bernard Gallais, chef adjoint des grands orchestres de la Garde Républicaine
1986 – 1996 : André Trémine, tambour major de la Musique de l’Air de Bordeaux
En 1996, à la demande de Désiré Dondeyne, Astride Jund, directrice adjointe du Conseil départemental pour la musique et la culture de Haute-Alsace, a réuni sous une nouvelle appellation – Commission musicale nationale – une équipe composée de militaires, de pédagogues et de solistes d’orchestres.
Musiciens professionnels aux compétences diverses, les membres de cette commission interviennent régulièrement en tant que jurés nationaux et conseillers lors de diverses évaluations individuelles ou collectives, d'actions de formation et de stages, pour guider, accompagner et former les musiciens amateurs qui souhaitent progresser.
L'Union des fanfares de France a été fondée en 1906 à Paris sous le nom de “Union des fanfares de trompettes, de trompes de chasse, de tambours et clairons de France et des colonies”. Au fil des ans, pour répondre aux nécessités du moment et aux diverses évolutions, cette association régie par la loi 1901 a été amenée à modifier son titre, ses statuts et à solliciter divers agréments. C’est ainsi qu’elle a été agréée par le Ministère de la Guerre le 19 juin 1919.
Le 28 janvier 1950, par décision de l’Assemblée générale, sa dénomination est modifiée et devient “Union des fanfares de France et de l’Union française”.
Le 31 janvier 1959, l’Assemblée générale décide une nouvelle fois d’en modifier le nom qui paraît au Journal Officiel le 5 septembre 1959 sous sa nouvelle appellation : “Union des fanfares de France et de la Communauté française”. C’est sous ce titre qu’elle a été agréée par le Ministère de l’Education Nationale, le 11 décembre 1961.
Le 26 janvier 1963, toujours par décision de l’Assemblée générale, elle devenait “Union des fanfares de France”, dénomination qu’elle conserve et sous laquelle elle a été reconnue depuis le 8 novembre 1979 par le Ministère de la Culture et de la Communication.
Les présidents successifs de l’Union des fanfares de France :
1906 – 1934 : Henri Thienot, secrétaire général de la Société de Tir et de Sport de Paris
1934 – 1958 : Pierre Tricard – Graveron, ancien ministre, sous-secrétaire d’État à l’Éducation physique
1958 – 1984 : Pierre Christian Taittinger, secrétaire d’État aux Affaires étrangères puis vice-président du Sénat et maire du 16e arrondissement de Paris
1984 – 2014 : Désiré Dondeyne, compositeur de renommée internationale et chef de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris de 1954 à 1978.
En 2014, Michel Bing, président de la fédération d’Alsace de l’UFF a été élu à la présidence.
Ces présidents se sont toujours associés avec une personnalité du monde musical militaire chargée de la mise en œuvre des actions techniques et musicales.
Les présidents successifs du Comité Technique de l’UFF :
1935 – 1947 : Gabriel Defrance, tambour major de la Musique de la Garde Républicaine
1947 – 1951 : Alexandre Courtade, trompette solo de la Musique de la Garde Républicaine et chef de la musique de scène de l’Opéra de Paris
1947 – 1951 : Roger Courtade, chef de la musique de scène de l’Opéra de Paris
1954 – 1963 : Albert Gossez, tambour major de la Musique de la Garde Républicaine
1963 – 1971 : Raoul Ponsen, tambour major de la Musique de la Garde Républicaine
1971 – 1983 : Jules Descamps, trompette solo de la Musique de l’Air de Paris
1983 – 1984 : Désiré Dondeyne, chef de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris
1984 – 1986 : Bernard Gallais, chef adjoint des grands orchestres de la Garde Républicaine
1986 – 1996 : André Trémine, tambour major de la Musique de l’Air de Bordeaux
En 1996, à la demande de Désiré Dondeyne, Astride Jund, directrice adjointe du Conseil départemental pour la musique et la culture de Haute-Alsace, a réuni sous une nouvelle appellation – Commission musicale nationale – une équipe composée de militaires, de pédagogues et de solistes d’orchestres.
Musiciens professionnels aux compétences diverses, les membres de cette commission interviennent régulièrement en tant que jurés nationaux et conseillers lors de diverses évaluations individuelles ou collectives, d'actions de formation et de stages, pour guider, accompagner et former les musiciens amateurs qui souhaitent progresser.

Les fédérations



UNION DES FANFARES DE FRANCE
Siège administratif :
Les Dominicains BP 60 111
68502 Guebwiller Cedex
Tél : 03 89 74 30 30 / Fax : 03 89 74 75 09
uff@uff.cc
Mentions légales - Crédits